Détecter un cancer chez le chien

detecter-le-cancer-chez-le-chienPubliée en 2011, une étude a montré que le cancer est devenu la première cause de mortalité chez le chien aux Etats-Unis (Fleming et al. J Vet Intern Med 2011). Le cancer chez le chien est de plus en plus commun, en particulier après l’âge de 10 ans. Néanmoins, grâve aux avancées médicales de nombreux cancers sont curables, à condition d’agir le plus rapidement possible. Pour cela, il convient donc de connaître et de pouvoir détecter les symptômes physiques et comportementaux susceptibles de révéler un potentiel cancer. Voici une liste non exhaustive des symptômes qui doivent vous alerter.

Des grosseurs: généralement facile à détecter,  les grosseurs se situent sous la peau de l’animal. Il peut s’agir d’un kyste, d’une tumeur bénigne ou malheureusement d’une grosseur cancéreuse. Pour en avoir la certitude, nous vous recommandons de ne pas attendre et de prendre rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire, afin qu’un examen médical soit réalisé et qu’un diagnostic soit prononcé.  Une grosseur ne doit pas être ignorée, peu importe sa taille. N’hésitez pas à régulièrement contôler votre chien, lors de caresses ou de palpations.

Des gencives pâles: pas évident à détecter, surtout si vous ne connaissez pas la bouche de votre chien. Les gencives pâles signifient généralement qu’il n’y a pas assez d’afflux sanguin dans la bouche de votre chien, un symptôme provoquer par de nombreuses maladies, dont le cancer. Assurez-vous de connaître et d’examiner régulièrement la bouche de votre animal afin de pouvoir rapidement intervenir en cas de doute.

Une mauvaise haleine : chien ne rime pas forcément avec haleine fraîche mais lorsque celle-ci est pestilentielle il faut s’en inquiéter. Les chiens peuvent développer des tumeurs de la bouche, pouvant engendrer saignements et mauvaise haleine.

Perte d’appétit: si vous constatez une perte d’appétit soudaine chez votre chien, cela n’est généralement pas bon signe. Un chien qui ne pperte-dappetit-chez-le-chienrête plus attention à sa gamelle doit immédiatement vous interpeller, étant donné que la perte d’appétit est souvent synonyme de problème de santé.

Des difficultés respiratoires: les chiens peuvent également souffrir du cancer des poumons. Respiration sifflante, toux ou essouflements sont des symptômes à surveiller.

Bien qu’il s’agisse d’une liste non exhaustive  il est important de connaître mais aussi d’apprendre à identifier de potentiels symptômes de cancer chez votre chien. Nous vous recommandons donc de faire de la prévention en  contrôlant régulièrement votre chien, lors de petites inspections à la maison, mais surtout en vous rendant chez votre vétérinaire en cas de symptômes ou tout simplement pour réaliser une visite de routine. Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir !